ça chauffe

Publié le par Guyom

On parle du réchauffement climatique, cette semaine dans Politis.

Et on peut y lire pas mal de trucs, par exemple que la banquise de l'antarctique a perdu un petit bout, une paille, 414 km2, c'est à dire quatre fois Paris... ça laisse rêveur.

On y lit aussi que les modèles qu'ont construits les scientifiques pour prévoir ce qui peut arriver sous-estimaient l'ampleur du phénomène. Et que maintenant, il semble à moins en moins envisageable d'atteindre un réchauffement de 2°C au plus, comme l'envisage pourtant l'Union Européenne Que Jean Jouzel, Directeur de l'Institut Pierre-Simon Laplace, Directeur de recherche au CEA, Médaille d'or du CNRS 2002, prévoit plutôt un réchauffement de 4°C, si on se limite à une émission de gaz à effet de serre de 500 ppm (parties par millions), ce que souhaite Nicholas Stern, auteur d'un fameux rapport qui estimait à 5500 milliards d’euros le coût du réchauffement pour l’économie mondiale.

On y lit aussi que les arbres remontent vers le nord, on y lit que la banquise arctique a une forte probabilité de fondre en une décennie avec un scénario (qui n'est pas farfenlu) d'une augmentation de 3°C, on y lit que le scénario négawatt propose des solutions qui permettraitent de faire face à l'accéleration de la crise climatique...

Plein de bonnes choses à lire dans ce numéro, histoire d'être un peu au courant. Histoire de remettre en cause la façon qu'on a de vivre ?

Publié dans Politique et autres

Commenter cet article

Roland 17/04/2008 09:39

à mon avis, tu t'es gourré d'unité, parceque 414 m2, ça fait un tout petit peu plus que 23 m sur 23 m...

Guyom 17/04/2008 11:08


Il fallait bien sûr lire 414km2, vous aurez rectifié de vous-même (et moi j'ai rectifié de mon coté dans l'article)